Théodore Géricault
La Monomane de l’envie, 1819-1821
Huile sur toile. 72×58
Musée des beaux-arts de Lyon