Raphaël
La Madone Esterházy, vers 1508
tempera et huile sur toile. 29×21,5
musée des beaux-arts, Budapest